Qui suis-je?

« Après 10 années dans l’industrie automobile, Chahnez a participé au développement de beaux programmes au travers des missions en France, en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud.
Son goût pour l’entreprise personnelle se précise de plus en plus avec les événements de joie dans lesquels Chahnez évolue. Cela commence par son mariage et la naissance de ses deux adorables enfants, puis Chahnez a eu l’occasion d’organiser, de guider dans l’organisation des mariages, fêtes d’anniversaire de ses proches.
C’est le déclic! Chahnez veut voir du bonheur autour d’elle, et veut y prendre part : l’agence Mademoiselle Chahnez est née, le premier Janvier 2014.
 wedding-planner-aix-en-provence-marseille-Castel-Chateau-Destination (3)
Amoureuse des mariages, des fêtes en famille et entre amis, amatrice de belles choses, hautement perfectionniste, Mademoiselle Chahnez est ainsi. Pour organiser votre mariage, elle mettra à votre disposition tout son savoir-faire, et son professionnalisme  sans oublier sa bonne humeur 😉 »

∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗

J’aime les bons expressos (en particulier celui de George 😉  ), les sacs à main, la joie de vivre, les macarons à la pistache, le make up, prendre l’avion, les rires (et même lorsqu’ils sont forts), le soleil, mes enfants, mon mari, ma famille, et prendre le temps de lire.
 

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ 

Je fuis – jambes à mon cou – le café froid, la pluie sur mes cheveux (il y a toujours un parapluie dans mon sac), les tableaux pas droits, l’insensibilité, et les araignées.

 ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗

Et pour mieux me cerner, voici un portrait chinois qui me décrit bien :

Si j’étais un parfum, je serais « Miss Dior », mon parfum depuis sa création.
Si j’étais un dessert, un café gourmand! de la gourmandise, de la surprise et un bon expresso!
Si j’étais une humeur, je serais sans aucun doute la joie.
Et enfin, si j’étais une ville, je serais New York, la ville qui ne dort jamais… euh comme moi 😉